Bonjour,

Avez-vous vu l’émission “Sur le front – Biocarburants, biogaz : le grand enfumage” (disponible en replay sur France 5) diffusée hier soir ? Notre rédacteur en chef, Christophe Noisette, y est interviewé par le journaliste Hugo Clément pour évoquer les risques liés à l’importation du colza transgénique pour la production d’agrocarburants.

Quelques temps avant le tournage, un bateau de colza en provenance d’Australie, et destiné à alimenter une usine de Saipol (qui appartient au groupe Avril) était déchargé à Rouen. Sur les images diffusées, on voit très clairement l’absence de mesures de précaution pour éviter une éventuelle contamination génétique alors même que l’Australie est l’un des plus gros producteurs de colza transgénique. Sur le bord de la route, à quelques kilomètres de l’usine, Christophe aperçoit du colza en fleur et en cueille quelques plants pour les faire analyser dans un laboratoire spécialisé dans la détection des OGM. Le verdict est sans appel : le colza est transgénique et strictement interdit à la culture sur le sol français et européen. 

Contamination en cours - Inf'OGM mène l'enquête

Alertée par Inf’OGM, le Ministère de l’Agriculture nous a assuré avoir initié une enquête et organisé de nouveaux prélèvements autour du port de Rouen. Nous saluons leur réaction rapide mais le risque de contamination génétique ne s’arrête pas là.

En effet, tout nous porte à croire que ce colza illégal n’est pas le seul à pousser sur le territoire français. Nous souhaitons donc mener une enquête plus large et plus conséquente pour comprendre l’ampleur des disséminations. Pour cela, il nous faut effectuer de nouveaux prélèvements et les faire tester mais cela a un coût non négligeable pour un petite structure comme la nôtre. C’est pourquoi, nous nous permettons de faire, une fois de plus, appel à votre générosité.

Soyez acteur de ce projet à part entière en nous aidant à financer une campagne de tests. Un don de 50€ nous permettrait de financer l’achat de 12 bandelettes test ou une heure de travail d’enquête par l’un de nos journalistes d’investigation. Et grâce à la réduction fiscale, il ne vous en coûterait en réalité que 17€. Nous avons besoin de votre soutien pour faire toute la lumière sur ces questions.  

➡  J’AGIS, JE FAIS UN DON

Votre don se fait sur une plateforme 100 % sécurisée.

Si vous êtes imposable, vous pourrez en déduire 66 % de votre impôt sur le revenu.

Il y a urgence. Les graines de colza peuvent se disséminer sur plusieurs kilomètres et, une fois que la contamination génétique dans l’environnement est avérée, il est très compliqué (voire impossible) de revenir en arrière. Je ne vous le dirai jamais assez : votre soutien nous est extrêmement précieux. Aidez-nous à mener une campagne de test et à alerter les autorités compétentes en faisant un don. 

Je compte sur vous.

Rachel pour l’équipe d’Inf’OGM

PS : pour en savoir plus sur la contamination par l’usine Saipol, près de Rouen, n’hésitez pas à lire notre article.